Formation : Certificat interuniversitaire en Migrations, diversité ethnique et relations interculturelles
brochure

Devenir des acteurs de changement en gérant la diversité culturelle

Objectif résumé

Le but de ce certificat est de vous permettre d’acquérir de nouvelles compétences et de devenir des acteurs de changement facilitant l’implémentation d’une bonne gestion de la diversité culturelle au sein de votre organisation.

Contenu résumé

Le programme, sanctionné par 10 ECTS, comporte 15 séances de cours présentiels équivalent à 97,5 heures (6h30 de cours par séance) et se termine par un examen écrit comportant une question de dissertation.

Public Cible

Ce certificat s’adresse principalement aux employés et cadres du privé et du public, au personnel du secteur non-marchand, aux GRH, aux syndicats et à toute personne intéressée par les enjeux relevant des migrations contemporaines, de la diversité ethnique et des relations interculturelles.

Session(s) disponible(s)

Oui : Cliquez ici pour voir les détails

Brochure

Intitulé Certificat interuniversitaire en Migrations, diversité ethnique et relations interculturelles
Institution(s) organisatrice(s)
  • ULB (Organisatrice)
  • Université de Liège (Partenaire)
Organisateur
Faculté de Philosophie et Sciences sociales
Domaines
  • Société - Interculturel
Nombre de crédits 10
Objectifs

Les questions liées aux migrations, à la pluralisation culturelle et ethnique des sociétés contemporaines ainsi qu’à l’établissement et à la gestion de l’interculturalité sont l’objet d’une intense politisation et d’un débat public presque quotidien.

Simultanément,  ces questions sont devenues un enjeu de régulation et de réflexion pour les entreprises et les organisations que ce soit via le développement de politiques publiques incitatives (labels, plans diversité, etc.) ou d’outils propres (chartes) ou encore via la diffusion d’une idéologie plus éthique et durable.

Aujourd’hui, les questions de diversité et d’interculturalité sont devenues de véritables enjeux pour les entreprises, les organisations et les institutions publiques dans leurs processus de recrutement et de hiérarchisation impactant leurs niveaux de productivité et de rentabilité, leurs relations commerciales ainsi que leur image.

Par conséquent, les entreprises, les organisations et les institutions publiques ont besoin d’acquérir de nouvelles compétences basées sur des formations de haut niveau alliant approche analytique permettant de déconstruire de nombreuses notions malmenées par le débat public et gestion pratique de cas concrets donnant l’occasion à chaque participant d’être un acteur de changement au sein de son entreprise/organisation. 

Acquis à l'issue de la formation

A l'issue de cette formation, vous serez capable :

  • de réfléchir, construire et mettre en œuvre un Plan d’Action Personnel dans votre sphère d’influence (personnelle et/ou professionnelle) à l’égard de problématiques relevant des migrations contemporaines, de la diversité ethnique et des relations interculturelles ;
  • de déployer de nouvelles compétences à l’égard des enjeux relevant des migrations contemporaines, de la diversité ethnique et des relations interculturelles ;
  • de développer des connaissances transversales, de mettre en perspective et conduire des projets nécessitant la maitrise des aspects techniques des migrations contemporaines, de la diversité ethnique et des relations interculturelles ;
  • d’apporter des propositions concrètes à votre organisation en matière de gestion de la diversité ethnoculturelle et de management des relations interculturelles.
Contenu

La formation comporte 15 séances de 6h30 de cours chacune et s'articule autour de 3 grands thèmes: 

 

Thème : Migration, circulation, mobilité

  • S01 : Accueil, présentation de la formation et introduction aux enjeux des Migrations et de la démocratie multiculturelle
  • S02 : Migrations internationales et nouvelles mobilités
  • S03 : Statut des étrangers et droits d'asile
  • S04 : Conflits internationaux et mobilités
  • S05 : Politiques d'immigration et de contrôle des frontières

 

Thème : Intégration

  • S01 : Intégration économique
  • S02 : Intégration sociale : école et questions urbaines
  • S03 : Intégration politique : mobilisations associatives et participations électorale
  • S04 : Intégration et citoyenneté transnationale
  • S05 : Intégration culturelle

 

Thème 3 : Diversité et pluralisme

  • S01 : Islam, acteurs et dynamiques
  • S02 : Psychologie des préjugés et du contact interculturel 
  • S03 : Populisme et extrême
  • S04 : Discrimination et diversité
  • S05 : Multiculturalisme
Type de formation
Catégorie Certifiante
Durée
Durée Longue (plus de 15 jours)
Reconnaissance Certificat interuniversitaire
Prérequis

Pour pouvoir s'inscrire, il faut être titulaire d’un diplôme de premier cycle (bachelier, graduat, etc.) de l’enseignement supérieur universitaire ou non universitaire ou de toute compétence professionnelle valorisable.

Langues
  • Français
Entité organisatrice

Centre de Formation continue en Sciences humaines et sociales
CFCSHS
Av. F. D. Roosevelt, 50 - CP 160/26
1050 Bruxelles
Belgique
Tel: +32 2 650 45 80
Courriel: formcont.SHS@ulb.ac.be

Responsable Académique
  • REA Andrea
Contact Administratif CFC SHS
Tel: 02 650 45 80
formcont.shs@ulb.ac.be
Notes complémentaires

Cette formation est certifiante : le certificat, titre délivré par l'ULB et l'ULg, est accessible aux étudiants qui suivent le programme dans sa totalité et en réussisent les épreuves.

Des possibilités d'aide existent pour pouvoir suivre cette formation :

- le congé-éducation payé, pour les personnes travaillant dans le privé (ou contractuelles dans le public) et ce pour une inscription à la formation complète ou à l'un des modules ;

- un tarif réduit pour les personnes sans emploi.


Responsable Académique
REA Andrea
Docteur en sciences sociales (ULB), et fondateur du GERME (Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité), il est Professeur ordinaire à l’ULB et dirige de nombreuses recherches. Il a également créé en 2004 le groupe de recherche « Migration, Asile, Multiculturalisme » (MAM). Ses travaux de recherche portent sur les migrations et les politiques migratoires, la citoyenneté, l’exclusion et l’intégration.

Intervenant-e-s
BOUSSETTA Hassan
Docteur en sciences politiques et sociales (KUL) et directeur-adjoint du CEDEM depuis 2005. Il est chargé de recherches au FNRS et enseigne à l’ULg. Ses thèmes de recherche portent sur la citoyenneté et la participation politique des populations d’origine immigrées. Il étudie également les enjeux liés à la présence de l’islam et des musulmans dans l’espace public, les politiques publiques d’intégration et de lutte contre les discriminations ainsi que les rapports entre migration et développement.

HEINE Audrey
Licenciée en sciences psychologiques, est actuellement assistante à l'Université libre de Bruxelles et attachée à la Direction de l'égalité des Chances du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle réalise un doctorat sur les processus de construction identitaire des enfants d'immigrés en lien avec les contacts qu'ils entretiennent avec le pays d'origine de leurs parents. Elle a rédigé plusieurs articles et anime différentes formations sur ces thèmes.

HUBLAU Coralie
Coralie Hublau est chargée des questions de séjour et de regroupement familial au CIRÉ, association penchée sur la question des demandeurs d'asile, des réfugiés et des étrangers avec ou sans titre de séjour, et ce depuis 60 ans. Les migrations, l'accueil des demandeurs d'asile, la régularisation des sans-papiers, la politique d'enfermement et d'expulsion des étrangers ou encore l'intégration de ces personnes dans notre société sont au cœur de leurs activités et de leurs réflexions.

JACOBS Dirk

JAMIN Jérôme
Jérôme Jamin est licencié en Philosophie, détenteur d'un diplôme d'étude approfondie en Relations internationales et politique européenne et docteur en Science politique et sociale. Chargé de cours au Département de Science politique de la Faculté de Droit, il enseigne la Science politique et la Philosophie politique à l'Université de Liège et au Conservatoire de Liège.

LAFLEUR Jean-Michel
Jean-Michel Lafleur est directeur adjoint du Centre d’Etudes de l’Ethnicité et des Migrations de l’Université de Liège et Chercheur qualifié du FRS-FNRS. Il est maitre de conférence à la Faculté de Sciences Sociales de l’Université de Liège où il donne différents cours sur les migrations. Il est également titulaire d’un doctorat en Sciences politiques et sociales de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’Université de Liège (2008), ainsi que d’une maîtrise en études administratives européennes du Collège d’Europe à Bruges (2004).

LICATA Laurent
Laurent Licata est docteur en Sciences psychologiques et professeur assistant au Service de Psychologie Sociale de l'Université Libre de Bruxelles. Ses recherches actuelles portent sur la mémoire collective de la colonisation, les processus de réconciliation intergroupes et les contacts interculturels. Il a co-édité avec Margarita Sanchez-Mazas L'Autre : Regards psychosociaux (Presses universitaires de Grenoble, 2005) et publié divers chapitres et articles dont, avec Olivier Klein, Regards croisés sur un passé commun: anciens colonisés et anciens coloniaux face à l'action belge au Congo in Sanchez-Mazas & Licata.

MARTINIELLO Marco
Marco Martiniello (1960) est licencié en Sociologie de l’Université de Liège et docteur en sciences Politique et Sociales de l’Institut Universitaire Européen, Florence). Il est aussi Agrégé de l’enseignement supérieur. Il est Directeur de Recherches au Fonds National de la Recherche Scientifique (FRS-FNRS) et Directeur du CEDEM dont il est cofondateur. Il enseigne dans le champ des études migratoires et ethniques à l’ULg et au Collège d’Europe (Natolin, Pologne), ses travaux relèvent de la sociologie politique. Ils portent sur les questions de politiques migratoires, de citoyenneté, de multiculturalisme, de racisme et de mobilisation politique des immigrés et des minorités en Europe et en Amérique du nord.

REA Andrea
Docteur en sciences sociales (ULB), et fondateur du GERME (Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité), il est Professeur ordinaire à l’ULB et dirige de nombreuses recherches. Il a également créé en 2004 le groupe de recherche « Migration, Asile, Multiculturalisme » (MAM). Ses travaux de recherche portent sur les migrations et les politiques migratoires, la citoyenneté, l’exclusion et l’intégration.

ROBLAIN Antoine
Docteur en sciences psychologiques, Antoine Roblain a fait ses études en psychologie sociale et interculturelle et en sciences sociales.

ROSENFELD Martin
Martine Rosenfeld était doctorant au CADIS. Il a soutenu sa thèse le 17 décembre 2013 à l’Université Libre de Bruxelles :« Bruxelles - Cotonou. Une anthropologie économique de la filière euro-africaine d'exportation de véhicules d'occasion. », sous la direction de Andrea Rea, professeur au Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Egalité (GERME), Université Libre de Bruxelles, et de Michel Peraldi, directeur de recherche au CADIS.

TORREKENS Corinne
Docteure en sciences sociales et politiques (ULB) et membre du GERME, elle est Managing director de DiverCity. Elle a publié notamment « L'islam à Bruxelles » (2009, éditions de l'Université de Bruxelles) et (avec Mascia, C., Ghesquière, F. et Zibouh, F.), « La politique d’intégration en Région wallonne et à Bruxelles : Acteurs, enjeux et perspectives » (Academia/Bruylant, 2013) ainsi que de nombreux articles scientifiques. Elle est régulièrement invitée comme conférencière et a participé à de nombreux congrès et colloques internationaux. Par ailleurs, elle est membre affiliée au Islamophobia project de l'University of California Berkeley.


Choisissez une session :