Formation : Certificat interuniversitaire : Islam et musulmans d’Europe : perspectives historiques et défis contemporains
brochure

Les défis et perspectives de l’Islam en Europe

Contenu résumé

La formation se décline en 3 modules :

  • Module 1 : Histoire et pensée
  • Module 2 : Politique et religion
  • Module 3 : Religion et société
Points forts

La formation permet de construire et d’argumenter une position dans le débat et ainsi d’identifier les politiques publiques relevant de l’Islam (son histoire, ses sources et ses acteurs/actrices) et leurs conséquences.

Session(s) disponible(s)

Oui : Cliquez ici pour voir les détails

Brochure

Intitulé Certificat interuniversitaire : Islam et musulmans d’Europe : perspectives historiques et défis contemporains
Institution(s) organisatrice(s)
  • Université libre de Bruxelles (Organisatrice)
  • Université de Liège (Partenaire)
Organisateur
Faculté de Philosophie et Sciences sociales
Domaines
  • Société - Politique
  • Société - Interculturel
  • Société - Société
Nombre de crédits 10
Objectifs
  • Acquérir de nouvelles connaissances à l’égard des enjeux relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Etre capable de développer une réflexion analytique sur l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Etre capable de déconstruire le débat public relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Développer des compétences transversales et la capacité de mettre en perspective les différents aspects de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices mais aussi leur analyse dialectique et pluridisciplinaire).
  • Etre capable de construire et d’argumenter une position dans le débat public relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Identifier les politiques publiques relevant de l’Islam et leurs conséquences.
  • Développer de nouvelles compétences à l’égard des enjeux relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Conduire une réflexion collective à l’égard des enjeux relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
  • Réfléchir, construire et réaliser un Travail de fin d’étude à l’égard des problématiques relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants et ses acteurs/actrices).
Acquis à l'issue de la formation

A l’issue de cette formation, vous serez capable de développer une réflexion analytique et de déconstruire le débat public relevant de l’Islam (son histoire, ses sources, ses courants, ses acteurs/actrices).

Contenu

Les questions liées à l’insertion de l’islam en Europe (et plus précisément en Belgique) et à sa visibilité mais également les tribulations de l’islam au niveau mondial et les actes de terreur revendiqués en son nom sont l’objet d’une intense politisation et d’un débat public presque quotidien. De nombreuses questions se posent, souvent de manière très caricaturale et de façon partielle (voire partiale) sur la contribution de l’islam au « vivre ensemble ». Ces débats sont également devenus un enjeu de régulation et de réflexion pour les entreprises et les organisations publiques qui doivent se positionner à l’égard de demandes particulières ou encore par rapport au phénomène de la « radicalisation ».

Aujourd’hui, les questions de diversité et d’interculturalité sont devenues de véritables enjeux pour les entreprises, les organisations et les institutions publiques. Par conséquent, nous proposons aux participant-e-s de ces secteurs d’acquérir de nouvelles compétences basées sur une formation de haut niveau alliant approche analytique permettant de déconstruire de nombreuses notions malmenées par le débat public, d’une part, et gestion pratique de cas concrets et moments de débats et d’échanges donnant l’occasion à chaque participant-e d’être un-e acteur/actrice de changement au sein de son entreprise/organisation. 

La formation se décline en 3 modules, composés chacun de 5 séances :

Module 1 : Histoire et pensée (32,5 heures)

•    S01 : Introduction : histoire, concepts et méthode

•    S02 : Introduction à l’islam : grands courants et penseurs

•    S03 : Etude historico-critique du Coran 

•    S04 : Islam et féminisme 

•    S05 : Droit et musulman 

•    S06 : Esotérisme et spiritualité

 

Module 2 : Politique et religion (32,5 heures)

•    S07 : Islam et Europe : représentations mutuelles

•    S08 : Les régulations étatiques des religions et convictions en Europe

•    S09 : Histoire et sociologie de l’islam en Europe

•    S10 : Islam et musulmans d’Europe : actions collectives et réponses institutionnelles

•    S11 : Politique et religion dans le monde musulman 

 

Module 3 : Religion et société (32,5 heures)

 

•    S12 : Dialogue interculturel, accommodements raisonnables et assises de l’interculturalité

•    S13 : Elites et autorité dans le champ islamique

•    S14 : Politique de l’égalité des chances et convictions religieuses

•    S15 : Médiation de conflits dans les familles musulmanes    

•    S16 : Table ronde Enjeux contemporains et futurs de l’islam de Belgique 

Type de formation
Catégorie Certifiante
Durée
Durée Moyenne (6 à 15 jours)
Reconnaissance Certificat interuniversitaire
Prérequis

Être titulaire d’un diplôme de premier cycle (bachelier, graduat, etc.) de l’enseignement supérieur universitaire ou non universitaire ou toute compétence professionnelle valorisable.

Méthodologie

Pédagogie mise en œuvre : cours théoriques, séminaire de pratiques réflexive et outils pratiques

Langues
  • Français
Entité organisatrice

Centre de Formation continue en Sciences humaines et sociales
CFCSHS
Av. F. D. Roosevelt, 50 - CP 160/26
1050 Bruxelles
Belgique
Tel: +32 2 650 45 80
Courriel: formcont.SHS@ulb.ac.be

Responsable Académique
  • JACOBS Dirk
Contact Administratif CFC SHS - Formation continue Sciences humaines et sociales
Tel: 02 650 45 80
formcont.shs@ulb.ac.be
Notes complémentaires

Cette formation est certifiante : le certificat, titre délivré par l'ULB et l'ULg, est accessible aux étudiant-e-s qui suivent le programme dans sa totalité et en réussisent les épreuves.

Des possibilités d'aide existent pour pouvoir suivre cette formation :

- le congé-éducation payé, pour les personnes travaillant dans le privé (ou contractuelles dans le public) et ce pour une inscription à la formation complète ou à l'un des modules ;

- un tarif réduit pour les personnes sans emploi.


Responsable Académique
JACOBS Dirk
Dirk Jacobs est professeur ordinaire en sociologie à l'Université Libre de Bruxelles. Il est affilié au Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l'Egalité (GERME) de l'Institut de Sociologie. Il est spécialisé dans l'étude des politiques migratoires et d'intégration ainsi qu'en sociologie de l'enseignement. Il a été récompensé en 2011 par un ERC Starting Grant pour son projet "Equal opportunities for migrant youth in educational systems with high levels of social and ethnic segregation - assessing the impact of school team resources".

Intervenant-e-s
ATTIYA Radouane
Assistant au département des sciences de l’antiquité/langue arabe et études islamique à l’ULG, Radouane Attiya est titulaire d’une licence en droit et principologies islamiques obtenue à l’Université de Médine et d’un Master en langues et littératures anciennes, orientation orientales, délivré par l’Université Catholique de Louvain, après avoir soutenu un mémoire sur la genèse de la grammaire arabe.

BOUSSETTA Hassan
Docteur en sciences politiques et sociales (KUL) et directeur-adjoint du CEDEM depuis 2005. Il est chargé de recherches au FNRS et enseigne à l’ULg. Ses thèmes de recherche portent sur la citoyenneté et la participation politique des populations d’origine immigrées. Il étudie également les enjeux liés à la présence de l’islam et des musulmans dans l’espace public, les politiques publiques d’intégration et de lutte contre les discriminations ainsi que les rapports entre migration et développement.

DELRUELLE Edouard
Professeur de philosophie à l’ULg. Codirige l’unité de recherches Matérialités de la politique. Références philosophiques majeures : Machiavel, Spinoza, Marx, Foucault, Balibar. Ancien directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (2007-2013). Intellectuel engagé dans des combats tels que le droit de mourir dans la dignité, le dialogue interculturel et la justice sociale.

DYE Guillaume
Docteur de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (2001). A enseigné à l’université de Toulouse le Mirail avant de rejoindre l’ULB, où il enseigne, depuis 2006, l’islamologie et l’histoire de la pensée et de la culture arabes. Membre du Centre Interdisciplinaire d’Etude des Religions et de la Laïcité (CIERL). Son domaine de recherches, parti de la philosophie hellénistique, s’oriente actuellement vers l’étude historico-critique du Coran, l’histoire de la philosophie de l’Antiquité tardive et des débuts de l’islam, les relations entre politique et religion en islam et les enjeux épistémologiques et méthodologiques autour de la notion de croyance.

HAMIDI Malika
Malika HAMIDI est docteure en sociologie de l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), à Paris. Elle est par ailleurs co-auteure de l’ouvrage collectif « Des Féminismes islamiques" (La Fabrique - 2012). En 2004, la recherche de son DEA s'est intéressée au concept du féminisme islamique et de l'émergence d'un mouvement féministe musulman en France (2006). Ses recherches actuelles portent sur les féministes européennes musulmanes dans le contexte postcolonial. L'objectif étant l'étude et l'analyse détaillées du féminisme musulman, en mettant principalement l'accent sur des études de cas en Europe. Malika Hamidi est impliquée et active dans diverses organisations. Elle dirige notamment le groupe de réflexion européen European Muslim Network (EMN) basé à Bruxelles.

LECOYER Kim
Chercheuse doctorante au centre pour les droits de l’homme de l’université de Gand, Kim finalise une thèse sur la résolution de conflits familiaux au sein de familles musulmanes belges. Kim s’intéressa à l’islam il y a plus de 10 ans, pendant ses études de psychologie sociale et interculturelle et, étant devenue musulmane entre-temps, elle poursuivit son étude de l’islam en complétant en 2007 un master en langue arabe et islamologie. Fascinée par les rencontres interculturelles et le dialogue interreligieux, elle a également obtenu en 2010, tout en travaillant et en étudiant le droit, un master en étude des religions du monde et dialogue interreligieux, pour lequel son mémoire de fin d’étude porta sur le féminisme islamique et judaïque.

NACHI Mohamed
D’origine tunisienne, Mohamed Nachi, professeur de sociologie à l’Université de Liège, est Membre de l’Institute for Advanced Study à Princeton (USA). Anthropologue et sociologue, il est spécialiste de sociologie pragmatique de la justice et de la critique sociale et de l’étude de l’islam et de la pensée islamique.

REA Andrea
Docteur en sciences sociales (ULB), et fondateur du GERME (Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité), il est Professeur ordinaire à l’ULB et dirige de nombreuses recherches. Il a également créé en 2004 le groupe de recherche « Migration, Asile, Multiculturalisme » (MAM). Ses travaux de recherche portent sur les migrations et les politiques migratoires, la citoyenneté, l’exclusion et l’intégration.

SAGESSER Caroline
Docteure en histoire, elle a été chercheuse au Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP). Elle y a publié plusieurs ouvrages consacrés à la laïcité organisée et aux cultes. Elle a ensuite travaillé pour l’ULB comme collaboratrice scientifique au Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL). Elle y a présenté une thèse de doctorat concernant le financement public des cultes au XIXe siècle. Elle est actuellement chercheuse à l’Observatoire des religions et de la laïcité du CIERL.

SCHREIBER Jean-Philippe
Diplômé de l’ULB et de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris), docteur en philosophie et lettres (1993), il est depuis 1996 professeur d’histoire des religions et des institutions à l’ULB, où il a dirigé de 2003 à 2007 le Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL), dans lequel il a fait toute sa carrière. Il est également directeur de recherches au Fonds national de la recherche scientifique. Il a créé un portail Internet intitulé « Observatoire des Religions et de la Laïcité » (ORELA), site d’information et d’analyse sur l’actualité des religions.

SFEIR Jihane
Spécialiste du monde arabe contemporain, Jihane Sfeir est docteure en Histoire, Sociétés et Civilisations Orientales diplômée de l'INALCO. Depuis 2009 elle est enseignante chercheure à l’Université Libre de Bruxelles où elle dispense des cours portant sur l’histoire contemporaine du monde arabe, l’empire ottoman et les relations entre l’Europe et le monde arabe. Elle est également responsable du séminaire Monde Arabe Contemporain (SMAC) et de l’Université Euro-méditerranéenne. Ses principales publications portent sur les réfugiés palestiniens, l’histoire et la mémoire dans le monde arabe avec une attention particulière pour le Liban. Ses recherches actuelles portent sur la fabrication, les usages et les pratiques des archives dans le monde arabe, et sur la mémoire de la guerre civile libanaise.

TORREKENS Corinne
Docteure en sciences sociales et politiques (ULB) et membre du GERME, elle est Managing director de DiverCity. Elle a publié notamment « L'islam à Bruxelles » (2009, éditions de l'Université de Bruxelles) et (avec Mascia, C., Ghesquière, F. et Zibouh, F.), « La politique d’intégration en Région wallonne et à Bruxelles : Acteurs, enjeux et perspectives » (Academia/Bruylant, 2013) ainsi que de nombreux articles scientifiques. Elle est régulièrement invitée comme conférencière et a participé à de nombreux congrès et colloques internationaux. Par ailleurs, elle est membre affiliée au Islamophobia project de l'University of California Berkeley.


Choisissez une session :