Formation : Certificat d’Executive Master en Patrimoine architectural
brochure

Maîtrisez les domaines du patrimoine architectural, urbain et paysager

Objectif résumé

Le programme offre une maîtrise dans les domaines du patrimoine architectural, urbain et paysager. Orienté vers la pratique, cet enseignement couvre tout le processus du projet de restauration du patrimoine, depuis les études théoriques préalables jusqu’au chantier. L’enseignement est délivré par des spécialistes reconnus, issus de différentes facultés de l’ULB et de la VUB, mais aussi de l’administration publique ou du métier. 

 

  Formation agréée pour 250 points. 

Contenu résumé

Année 1

 

  • Module 1 : Enjeux et processus de la conservation-restauration du patrimoine
  • Module 2 : Cadre théorique et juridique
  • Module 3 : Notions d’histoire de l’architecture
  • Module 4 : Le patrimoine architectural dans ses contextes
  • Module 5 : Etudes préalables et analyses
  • Module 6 : 

    Synthétisation

     des études préalables

Année 2

 

  • Module 1 : Enjeux et processus de la conservation-restauration du patrimoine
  • Module 2 : Approche technique de la restauration
  • Module 3 : Restauration des parcs et jardins historiques
  • Module 4 : Le patrimoine de demain
  • Module 5 / 6 : Atelier / TFE
Public Cible

Cette formation s’adresse aux architectes, aux diplômés porteurs d’un master de niveau universitaire (historien de l’art, historien, archéologue, chimiste, ingénieur, etc.) et à tous les professionnels de la conservation et de la restauration du patrimoine soucieux d’améliorer leur formation. Le programme complet est destiné à des détenteurs des titres requis : architecte, ingénieur architecte, historien de l’art.

Session(s) disponible(s)

Oui : Cliquez ici pour voir les détails

Brochure

Intitulé Certificat d’Executive Master en Patrimoine architectural
Institution(s) organisatrice(s)
  • Université libre de Bruxelles (Organisatrice)
  • VUB (Partenaire)
Organisateur
Faculté d'Architecture (La Cambre-Horta)
Domaines
  • Architecture - Architecture
Nombre de crédits 40
Objectifs

Le programme offre une maîtrise dans les domaines du patrimoine architectural, urbain et paysager. Orienté vers la pratique, cet enseignement couvre tout le processus du projet de restauration du patrimoine, depuis les études théoriques préalables jusqu’au chantier. L’enseignement est délivré par des spécialistes reconnus, issus de différentes facultés de l’ULB et de la VUB, mais aussi de l’administration publique ou du métier. 

Acquis à l'issue de la formation

Les candidats qui réussissent les épreuves de fin de formation recevront un certificat interuniversitaire de 40 crédits. 

Contenu

Bruxelles offre un patrimoine monumental diversifié, marqué par son histoire mouvementée, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine, en passant par l’Art nouveau, l’avant-garde ou l’architecture industrielle. Pour cette raison, cette ville-capitale, au cœur de l’Europe, constitue un laboratoire expérimental idéal pour ceux qui s’intéressent à la question patrimoniale. Plusieurs politiques de préservation du patrimoine s’y sont succédées, donnant lieu à des interventions autrefois critiquables certes, mais aujourd’hui souvent exemplaires, et en tout cas toujours nourries de courants théoriques riches en débats. Différentes institutions européennes ou nationales chargées de la politique du patrimoine y ont leur siège, un grand nombre de bibliothèques spécialisées, de centres d’archives et de collectionneurs privés s’y concentrent et sont à disposition des étudiants.

 

ANNEE 1

Module 1

Enjeux et processus de la conservation–restauration du patrimoine (illustrés par un chantier-pilote à Bruxelles)

1 ECTS

Présentation d'un chantier majeur de restauration à Bruxelles en cours ;

Module de 6 heures sur une journée, commun et obligatoire à la première année de formation.

Titulaires

Inge Bertels / Florence Doneux / Guy Conde-Reis / Francis Metzger / Ann  Verdonck / Ine Wouters         

 

  • Les maîtres d'œuvre et les principaux intervenants des 2 chantiers pilotes sont invités à parler de leur travail in situ ;
  • présence pour autant que possible des principaux intervenants (maître d'œuvre, chargés des études préalables, entrepreneurs, artisans, restaurateurs, etc.) ;
  • méthodologie générale du projet de restauration ;
  • phases du projet (esquisse, avant-projet, études préalables, etc.) ;
  • dossier documentaire ;
  • montage du dossier technique ;
  • cahier des charges ;
  • suivi de chantier ;
  • etc.       

 

Module 2

Cadre théorique et juridique

2 ECTS

Coordination du module : Yves Robert

1. La notion de patrimoine dans la culture occidentale 

Titulaire : Yves Robert      8h

A travers une approche pluridisciplinaire, le cours vise à la maîtrise du caractère polysémique du concept de patrimoine :

Le cours analyse diachroniquement la notion de patrimoine au cours des XIXe, XXe et XIXe siècles, en liens avec les pratiques de la conservation-restauration. Sur base d’une approche herméneutique, l’enseignement dispensé se propose d’exposer différentes définitions de la notion de patrimoine en les contextualisant dans les principes d’une « grammaire » patrimoniale fondée autour des concepts équivoques de « monument historique », de « valeur d’âge », de restauration « dans le style », « critique », ou encore d’ « authenticité », chez des personnalités comme Eugène Viollet-le-Duc, Ruskin, Boito, Giovannoni, Benjamin, Brandi, Jeudy, etc. Pour rendre compte de ces enjeux, le cours s’appuie particulièrement sur l’évolution des réflexions patrimoniales inscrites dans les chartes, conventions et autres recommandations (ICOMOS, UNESCO, DOCOMOMO etc.) proposées par les institutions internationales. Une attention particulière est portée aux patrimoines urbains.              

 

2. Doctrines et pratiques diverses selon les époques ou les pays              

Titulaire : Guy Conde-Reis           8h

 

Différentes approches de la restauration selon les époques et les pays :

  • variation des pratiques selon les pays ;
  • mise en valeur du patrimoine selon les époques et cultures ;
  • mise en lumière et « plan-lumière » ;
  • création du concept de maison-musée ;
  • etc.       

3. Notions de législation et de droit du patrimoine immobilier   

Titulaire francophone : Quentin de Radiguès         6h

                ou

Titulaires néerlandophones :         6h

Conférencier : André Nayer        + 2h

Conférencière : Sandrine Carneroli          + 2h

 

Définition du cadre légal et juridique, au plan belge et international, de la restauration des monuments :

  • politiques publiques et territoriales ;
  • administrations publiques et institutions ;
  • commission royale des monuments et des sites ;
  • classement et sauvegarde de monuments ;
  • législations (régionale, nationale et internationale) ;
  • secteurs sauvegardés, zones de protection, plans d’aménagements, etc. ;
  • procédures administratives et octroi de subsides ;
  • normes et réglementations écologiques, PEB, etc. ;
  • droit de l’archéologie ;
  • lois sur les marchés publics ;
  • déontologie ;
  • droit du travail ;
  • droit d’auteur ;
  • etc.       

 

Module 3

Notions d'histoire de l'architecture

5 ECTS

 

Coordination du module : Eric Hennaut et Inge Bertels

1. Histoire de l'urbanisme en Belgique  

Titulaire : Christophe Loir               8h

Evolution urbaine :

  • la morphologie et la morphogenèse de la ville dans sa forme physique avec une attention particulière à l'évolution de Bruxelles dans son contexte européen ;
  • la relation entre ville, architecture et patrimoine.

 

2. Histoire de l'architecture, du décor intérieur, des parcs et jardins et de la construction du 17e siècle à 1750   

Titulaires : Eric Hennaut et Inge Bertels 13h

 

Rappel des principaux courants de l’histoire du mobilier et du décor intérieur :

  • décor intérieur civil et religieux ;
  • dispositions internes de la demeure ancienne (circulation, distribution, modes de vie, etc.) ;
  • principaux styles de décors et aménagements intérieurs jusqu'au 18e siècle ;
  • Apparition de techniques diverses dont l'électricité ;
  • etc.       

3. Histoire de l'architecture, du décor intérieur et de la construction depuis 1750            

Titulaires : Eric Hennaut et Inge Bertels 12h

Le cursus envisage une large compréhension de la complexité architecturale et son évolution depuis 1750 jusqu'à nos jours :

  • décor intérieur civil et religieux ;
  • dispositions internes de la demeure ancienne (circulation, distribution, modes de vie, etc.) ;
  • principaux styles de mobilier depuis le 18e siècle ;
  • etc.       

4. Histoire des parcs et jardins  

Titulaire : Eric Hennaut 10h

Rappel des principaux courants de l’histoire des parcs et jardins :

  • histoire de l’architecture du paysage ;
  • notions d’histoire du jardin de l’Antiquité à nos jours ;
  • modes de composition ;
  • mobilier et équipement ;
  • fontaines et systèmes hydrauliques ;
  • charte de Florence ;
  • etc.       

 

Module 4

Le patrimoine architectural dans ses contextes

4 ECTS

Coordination du module : Guy Conde-Reis

1. Le rôle culturel et politique du patrimoine     

Titulaire : Guy Conde-Reis           10h

Définition du rôle du patrimoine dans nos sociétés et cultures actuelles :

  • utilisation politique du patrimoine ;
  • impacts culturel, économique et matériel du tourisme ;
  • rentabilité du patrimoine ;
  • muséification du patrimoine ;
  • mythe de la réaffectation ;
  • problématique de l’intégration ;
  • etc.       

2. Etudes critiques : le rôle des Stakeholders et « Experimental Preservation »  

Titulaire : Maarten Liefooghe    6h

Introduction à deux champs académiques d'études du patrimoine et à leur impact comme objet et pratique contemporaine :

  • Critical Heritage Studies (cf. Laurajane Smith, Rodney Harrison,etc.) : d'origine anglo-saxonne, cette théorisation critique du patrimoine est aujourd'hui assez répandue. Elle entend le patrimoine d'abord comme un champ de pratiques matérielles et socio-discursives ; elle questionne aussi l'« authorized heritage discourse » ; elle appelle à reconnaître l'importance de pratiques patrimoniales non officielles ;
  • Experimental Preservation : réflexion théorique mais surtout pratique sur les conventions et normes de la conservation-restauration (cf. Thordis Arrhenuis, Jorge Otero-Pailos, Lucia Allais, etc.).

               

3. Patrimoine et ville     

Titulaire : Cécile Jodogne           10h

   Conférenciers : Hubert Lionnez               + 4h

 

  • Réflexions sur le contexte urbain du monument et son rôle dans la collectivité;
  • patrimoine comme « matériau » de la ville contemporaine ;
  • rapports entre planification urbaine, architecture et patrimoine ;
  • identification culturelle des habitants à leur ville par le patrimoine ;
  • caractères urbains et régionaux, spécificités de l’architecture urbaine ;
  • patrimoine paysager urbain ;
  • centres anciens ;
  • contrats de quartiers ;
  • mobilité ;
  • typologie et morphologie ;
  • évolution du parcellaire ;
  • réseaux et déplacements ;
  • topographie historique (l’histoire lue à travers la ville) ;
  • etc.       

 

4. Patrimoine et investissements immobiliers   

Titulaire : Christian Lasserre         6h

Conférencier :   + 2h

Conférencier : Christian Ost        + 2h

Le patrimoine et la promotion immobilière :

  • économie et finance du patrimoine ;
  • pensée immobilière ;
  • histoire immobilière ;
  • outil financier, calcul de rendement ;
  • subsides publics ;
  • Économie collective ;
  • etc.       

 

Module 5

Etudes préalables et analyses

3 ECTS

Coordination du module : Cecilia Paredes

 

Présentation du module

L’élaboration d’un projet de restauration implique la connaissance approfondie du bien concerné dans le but de préserver et de remettre en valeur son caractère patrimonial . A cette fin, une série d’études scientifiques ou techniques sont menées en amont du projet et commandées en cours de chantier. Ces investigations visent à établir une description détaillée de la situation existante ;  à retracer l’évolution historique et matérielle du bien ; à permettre un diagnostic sanitaire ainsi qu’une une meilleure compréhension des aspects constructifs du bâti (structure, stabilité, technique et matériau). L’objectif du module a pour objectif de familiariser l’étudiant aux méthodologies, sources documentaires, expertises, outils et technologies entrant en jeu dans l’élaboration du dossier documentaire, support de la restauration.

Les cours sont regroupés en quatre volets :

  • Le premier aborde les méthodologies, outils et spécificités des ressources utiles à l’élaboration de l’étude historique et documentaire.
  • Le second présente les méthodes d’investigation matérielle du monument : analyse matérielle des bâtiments historiques ; techniques de recherches et de sondages ; sondages stratigraphiques des finitions ; notions d’archéologie du sous-sol et fouilles, etc.
  • Le troisième expose les méthodologies et techniques scientifiques d’examen au service de l’analyse des décors et des finitions du second-œuvre et du diagnostic de leur état sanitaire.
  • Le quatrième volet présente les différentes techniques de dessin et relevé graphique mis à la disposition du restaurateur : relevé traditionnel , photogrammétrie, laser 3D, représentations graphiques, restitutions et simulations,  applications informatiques,  maquettes virtuelles et images de synthèse etc.)

 

5.2 - Archéologie du bâtimen. 

L’objectif de cet enseignement est d’initier l’étudiant à l’archéologie et à le sensibiliser à cette discipline scientifique en présentant d’une part, sa contribution à la connaissance de la production architecturale depuis le Moyen Âge jusqu’au xixe siècle et en démontrant d’autre part, son apport à l’élaboration des dossiers de restauration de biens immobiliers anciens.

Ce cours dressera brièvement l’histoire de cette discipline depuis le xixe siècle jusqu’à nos jours. Il en abordera les aspects méthodologiques fondamentaux (étude préliminaire, étude in situ, interprétation post-fouille). Dans ce cadre, il mettra en exergue la nécessité d’une approche interdisciplinaire inhérente à l’archéologie en abordant les différentes études archéométriques généralement mises en œuvre lors des opérations de terrains. Cet enseignement prendra appui sur de nombreux cas concrets d’études archéologiques réalisées en région bruxelloise. Il combinera des séances en auditoire et sur le terrain en fonction des possibilités d’accès à ces derniers.

 

 

 

En pratique : Auditoire, centres de documentation, chantier

 

Evaluation : présence obligatoire ; élaboration d’un plan de recherche en fonction d’un cas pratique

 

Support : PWP + bibliographie

 

Module 6

Synthèse des études préalables :

de l'évaluation patrimoniale au Master Plan

1 ECTS

 

Coordination du module : Maarten Liefooghe

1. Critère de détermination de la valeur patrimoniale    

Titulaire : Maarten Liefooghe    6h

 

Définition des différentes valeurs patrimoniales (cf. Riegl, Charte de Burra, etc.) : valeur esthétique, valeur historique, valeur sociale, etvc.

Différents modèles pour synthétiser et évaluer la ou les valeurs patrimoniales d'un bâtiment ou d'un site.

Plusieurs conférenciers seront invités à présenter leur récente analyse d'un bien ou d'un site patrimonial.

               

2. Master Plan 

Titulaire : Barbara Van der Wee 2h

 

Planification des différentes phases d’interventions sur un patrimoine à restaurer :

  • master plan phasé sur plusieurs années ;
  • etc.

               

ANNEE  2

Module 1

Enjeux et processus de la conservation–restauration du patrimoine (illustrés par un chantier-pilote à Bruxelles)

1 ECTS

 

Présentation d'un chantier majeur de restauration à Bruxelles en cours ;

Module de 6 heures sur une journée, commun et obligatoire à la deuxième année de formation.

Titulaires :

Inge Bertels / Florence Doneux / Guy Conde-Reis / Francis Metzger / Ann Verdonck / Ine Wouters          

6h

Les maîtres d'œuvre et les principaux intervenants des 2 chantiers pilotes seront invités à parler de leur travail in situ ;

  • présence pour autant que possible des principaux intervenants (maître d'œuvre, chargés des études préalables, entrepreneurs, artisans, restaurateurs, etc.) ;
  • méthodologie générale du projet de restauration ;
  • phases du projet (esquisse, avant-projet, études préalables, etc.) ;
  • dossier documentaire ;
  • montage du dossier technique ;
  • cahier des charges ;
  • suivi de chantier ;
  • etc.       

 

Module 2

Séminaires : approche technique de la restauration

3 ECTS

Coordination du module : Florence Doneux

Le programme de cours est lié autant que possible aux deux chantiers-pilotes de conservation-restauration à Bruxelles présentés en début d'année (voir I).

1.  Techniques de restauration des matériaux et les articulations constructives 

Titulaire : Ine Wouters  6h

  • Systèmes structurels portants et anciens ;
  • évolution des matériaux constructifs (pierre, brique, bois, fonte, fer, acier, béton armé, etc.) ;
  • charpentes.

               

2. Techniques de restauration appliquées sur le chantier-pilote

Titulaire : Florence Doneux         24h

Visualisation pratique des techniques mises à la disposition du concepteur/restaurateur, le souhait étant de concrétiser la théorie acquise au travers d'exemples concrets et par le biais de professionnels invités aux séminaires.

Exemples de thèmes à développer :

  • la terre cuite ;
  • la chaux ;
  • les vitraux ;
  • etc.

Le chantier-pilote permettra de faire un choix et de se concentrer sur les matières et techniques spécifiques concernées. Des visites d'atelier d'artisans et de chantiers en cours sont prévus.

 

Module 3

Restauration des parcs et jardins historiques

2 ECTS

Coordination du module : Anne-Marie Sauvat

1. Etudes préparatoires

Titulaire : Marie Françoise Degembe      12h

 

Méthodes d’analyse et de diagnostic des espèces botaniques :

  • études phytosanitaires ;
  • relevé botanique ;
  • dendrologie ;
  • préservation de la biodiversité ;
  • etc.       

2. Restauration des parcs et jardins        

Titulaire : Anne-Marie Sauvat    12h

 

Présentation de la méthodologie actuellement adoptée en matière de  restauration et entretien de parcs et jardins.

  • archéologie des jardins ;
  • réseaux hydrauliques et fontainerie ;
  • notions de conservation-restauration, de maintenance et d’entretien ;
  • plans de gestion ;
  • visite(s) de chantier ;
  • etc.       

 

Module 4

Le patrimoine de demain

2 ECTS

Coordination du module : Marie-Laure Roggemans

1. Restauration et réaffectation

Titulaire : Marie-Laure Roggemans                         6h

La réaffectation est-elle un facteur positif ou négatif pour le patrimoine ?

Exemples de bâtiments réaffectés.        

2. Adapter le patrimoine au développement durable et aux normes d'application           

Titulaires : Jérôme Bertrand et Nicolas Vandernoot        6h

Introduction aux contraintes environnementales dont doit actuellement tenir compte la restauration :

  • conciliation du développement durable et du patrimoine ;
  • réemplois dans l’histoire de l’architecture ;
  • entretien du patrimoine ;
  • cahier de préconisations ;
  • etc.

Introduction aux contraintes normatives dont doit actuellement tenir compte la restauration :

  • normes PEB ;
  • isolation thermique ;
  • problématique du double-vitrage ;
  • normes de sécurité ;
  • accessibilité aux PME ;
  • etc.       

 

La problématique des économies d'énergie et de la mise en conformité des normes.  

Conférencier : Michel De Bouw 2h

  

3. Plan de gestion           

Titulaire : Guido Stegen 4h

 

Comment constituer un plan de gestion (cahier des charges et plans) permettant de définir à moyen terme un certain nombre d'interventions acceptables sur un patrimoine classé ?

Plusieurs administrations délivrent des autorisations ou des permis d'urbanisme lorsque des plans de gestion d'un bien patrimonial reste officiellement approuvé au préalable.    

4. Concilier patrimoine et architecture contemporaine  6h

Trois architectes seront invités à présenter leur approche de la rénovation ou de la restauration et leurs réflexions sur la manière d'associer ces deux aspects du métier d'architecte.  

               

Module 5

ATELIER : projet interdisciplinaire de restauration

17 ECTS

 

Chef d’atelier : Francis Metzger

+ les différents professeurs sollicités pour encadrer un projet de fin d’année     

 

Mise en pratique de tous les cours dispensés durant l’année par l’élaboration d’un projet de restauration en équipe.

  • pluridisciplinarité des équipes ;
  • projet (esquisse, avant-projet, études préalables, etc.) ;
  • inventorisation de l’existant ;
  • analyse des caractères typologique et morphologique du tissu urbain ;
  • analyse documentaire d’un quartier ou d’un bien immobilier ;
  • rédaction d’un argumentaire sur la valeur d’un élément patrimonial ;
  • utilisation de logiciels et base de données, notamment cartographiques ;
  • pré-études ;
  • élaboration d’un planning ;
  • projet et proposition de restauration
  • etc.        
Type de formation
Catégorie Certifiante
Durée
Durée Longue (plus de 15 jours)
Reconnaissance Certificat interuniversitaire
Prérequis

Les admissions se font sur dossier. Seuls les participants ayant acquitté les droits d’inscription pourront accéder à la formation.

Langues
  • Français
  • Néerlandais
Entité organisatrice

Centre de Formation continue en Sciences humaines et sociales
CFCSHS
Av. F. D. Roosevelt, 50 - CP 160/26
1050 Bruxelles
Belgique
Tel: +32 2 650 45 80
Courriel: formcont.SHS@ulb.ac.be

Responsable Académique
  • METZGER Francis
Contact Administratif CFC SHS
Tel: 02 650 45 80
formcont.shs@ulb.ac.be

Responsable Académique
METZGER Francis
Architecte, Francis Metzger se partage entre des projets de restauration de bâtiments remarquables et des constructions contemporaines. Il anime l’atelier Ma² Project, composé d’une vingtaine de collaborateurs. Parmi les projets les plus marquants, au niveau restauration il faut mentionner la transformation de la maison Delune, avenue Franklin Roosevelt à Bruxelles, la maison Autrique de Victor Horta à Schaerbeek, la restauration de la bibliothèque Solvay, la villa Empain. Actuellement, il restaure, à Bruxelles, l’hôtel Astoria, l’église royale Notre Dame de Laeken, la Gare Centrale de Bruxelles et depuis peu le Palais de Justice de Bruxelles et l’intérieur de la maison Saint Cyr de Gustave Strauven. Au niveau architecture contemporaine, parmi les projets les plus marquants il faut mentionner le complexe Kinetix, le théâtre de la Balsamine ou la réalisation sur le campus Erasme de la Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine, couplée à l’Institut des Sciences de la Motricité de l’Université Libre de Bruxelles. Ce travail de praticien a permis à Francis Metzger d’obtenir de nombreux prix et reconnaissances diverses dont la notoriété professionnelle par arrêté du gouvernement le 26 juillet 1995. Il obtient le prix de la biennale internationale d’architecture de Sao Paulo en 2003 et au Costa Rica en 2004. A trois reprises, on lui décerne le prix du patrimoine culturel de l’union européenne Europa Nostra" dont le dernier date de 2012. Francis Metzger est également impliqué depuis plusieurs années dans le milieu de l’enseignement de l’architecture. Après des débuts en tant qu’enseignant en 1991, il devient successivement professeur en 1995, directeur adjoint à l’I.S.A. Victor Horta en 2008. En 2011, lors de la fusion de l’I.S.A. La Cambre et l’I.S.A. Victor Horta pour devenir la faculté d’architecture de l’Université Libre de Bruxelles, Francis Metzger est nommé premier Doyen de la nouvelle institution.

Intervenant-e-s
BERTELS Inge
•Prof. dr. master in conservation Inge Bertels •Onderzoeksexpertise in de architectuur- en stadsgeschiedenis, construction history en monumentenzorg •Licentiaat Geschiedenis (KULeuven) •Lerarenopleiding Geschiedenis (KULeuven) •Master in Conservation of Historical Towns and Buildings (RLICC, KULeuven) •Medewerker bouwhistorisch onderzoek & projectmedewerker restauratiebureau R. Steenmeijer & H. Baksteen (Antwerpen) •Doctoraal onderzoek onderzoeksgroep Architectuurgeschiedenis, ASRO KULeuven •Doctor in de ingenieurswetenschappen/architectuur. Titel proefschrift: Building the City, Antwerp 1819-1880 (KULeuven). •Wetenschappelijk medewerker en post-doctoraal onderzoeker Centrum voor Stadsgeschiedenis Universiteit Antwerpen •Docente aan de vakgroep Kunstwetenschappen & Archeologie VUB •Docente aan de vakgroep Architectonische Ingenieurswetenschappen VUB (cursussen architectuurgeschiedenis & construction history, monumentenzorg, geschiedenis van de stedenbouw) •ZAP-lid onderzoeksgroep ae-lab VUB (www.vub.ac.be/ARCH/ae-lab) en Joint VUB-ULB onderzoeksgroep Construction Histories Brussel (www.constructionhistory.eu) •Voor publicaties, onderzoeksprojecten en lopend doctoraatsonderzoek zie: http://www.vub.ac.be/ARCH/ae-lab/people/inge-bertels •Wetenschappelijk medewerker RLICC (KULeuven), VL-ICOON-project (documentatie erfgoed, beleidsondersteunend onderzoek Vlaamse Gemeenschap-

BERTRAND Jérôme
•Licencié en histoire de l’art et archéologie, ULB, 1983) ; •Certificateur PEB (Bruxelles Environnement) ; •Centre Urbain (depuis 1996) : conseil en rénovation (aspects techniques, juridiques, financiers et urbanistiques) ; •Enseignement : séminaires au Centre Urbain sur la performance énergétique des bâtiments, les techniques de nettoyage des façades, l'embellissement des façades ; a à Bruxelles-Environnement sur la re?novation du patrimoine, la conservation des anciens châssis de fenêtres en bois ; le Centre de Perfectionnement aux métiers du patrimoine la Paix-Dieu sur la PEB et le patrimoine, la législation sur la conservation du patrimoine immobilier en Région de Bruxelles ; l'Institut provincial d’enseignement technique – Nivelles ; •Membre de La Commission Royale des Monuments et des Sites de la Région de Bruxelles-Capitale ;

BEULLEKENS Nicolas
•Diplôme d'architecte ; •Spécialisé en photogrammétrie et relevés 3D ; •Met au point des procédés techniques adaptés au patrimoine ; •Participe aux relevés de la façade de l'hôtel Aubecq, de l'Abbaye d'Aulnes, etc.

CARNEROLI Sandrine
•Avocat ; •Spécialiste en droit d’auteur et en droit des médias ; •Membre du barreau de Bruxelles depuis 1999 et rejoint l’équipe de l’avocat Alain Berenboom en 2000 ; •Enseignante (2001 à 2010) de droit des nouvelles technologies à l'Université du Travail de Charleroi (I.S.I.P.S.) ; (2007 à 2014) de droit de l'information à la Haute École de Namur ;

COHEN Maurizio
•Maurizio Cohen (Milan, 1964), architecte diplômé à la faculté d’architecture du Politecnico de Milan en 1989, exerce l’activité professionnelle et pédagogique en Belgique depuis 1993. •Chargé de cours à la Faculté d'architecture La Cambre – Horta de l'ULB (Bruxelles) et à la Faculté d'architecture de l'Ulg (Liège) ou il enseigne Théorie et projet de l’architecture, Histoire de l’architecture en Belgique au XXe siècle, Conservation du patrimoine moderne, Architecture, ville et cinéma. •De 2008 à 2014 il enseigne « Conservation du patrimoine moderne » dans le cadre du « Master en conservation - restauration du Patrimoine culturel » de la Paix Dieu. •Il est également Professeur invité au Politecnico de Milan de 2003 à 2010. •Affilié aux laboratoires de recherche Alice et Hortence de la Faculté d’architecture de l’ULB. •Il est membre de la rédaction de CLARA, revue des centres de recherche de la même faculté. •Affilié au laboratoire de recherche LHAC de l’École de Nancy. •Membre de la section belge de Docomomo (Documentation et Conservation du Mouvement Moderne). •Il a publié plusieurs ouvrages, textes et articles sur l’architecture moderne et contemporaine, il écrit régulièrement pour la presse spécialisée d’architecture belge et internationale (Abitare, Domus, A10, A+, etc.). •Il dirige avec Chantal Dassonville la collection d’ouvrages de la Fédération Wallonie – Bruxelles "Visions. Architectures publiques", dédié à la promotion de l’architecture publique. •En 2000 avec Jan Thomaes il a publié la monographie "Jacques Dupuis, l’architecte", Édition La Lettre volée – Communauté française, suivie d’une exposition au Grand Hornu et au De Singel de Anvers. •En 2002, il a été commissaire du pavillon de la Belgique à la Biennale d’architecture de Venise avec l’exposition "Les Iles flottantes". •En 2007 a publiée "À Bruxelles, près de chez nous. L’architecture dans les Contrats de quartier", Édition de la Région de Bruxelles-Capitale et en 2008 "Sept maisons

CONDE-REIS Guy
•Diplôme d'architecte et licencié en Sciences appliquées (histoire de l’architecture) ; •Attaché à la Direction des Monuments et des Sites de Bruxelles depuis 1996 ; accompagnement technique et administratif des permis d’urbanisme liés à des monuments classés, des chantiers de restauration de monuments classés dont les 4 hôtels de maître de Victor Horta inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, la maison Saint Cyr de Gustave Strauven, l’hôtel Ciamberlani de Paul Hankar, la maison personnelle de Paul Hankar, les hôtels bordant la place Royale (Musées Royaux des Beaux-arts, le Musée Bellevue, etc.), divers hôtels de maître du quartier Léopold, les passages couverts (Galeries royales Saint-Hubert et Passage du Nord), le Palais de la Bourse, etc. ; •commissaire d'exposition (Galeries Saint-Hubert, Hôtel Aubecq, Art nouveau à Bruxelles) ;

DE RADIGUÈS Quentin
•Licencié en droit à l'Université Libre de Bruxelles (1990) ; •1992 à 1995 : attaché, puis conseiller au sein du Cabinet du Ministre D. Gosuin, compétent en matière d’environnement (Région de Bruxelles-Capitale) ; •Depuis 1995, avocat au barreau de Bruxelles ; •Depuis 2003, avocat-associé au sein du cabinet Heilporn et Kadaner, spécialisé en droit immobilier et spécialement chargé des questions de droit administratif (aménagement du territoire et urbanisme, environnement, protection du patrimoine immobilier et fonction publique) ; Associé-gérant depuis 2006 ; •Enseignement : Institut René Guilbert (1995 à 2003) pour le cours "Institutions et législations en matière d'environnement" ;

DONEUX Florence
•Diplôme d'architecte et D.E.S. en conservation restauration du patrimoine architectural ; •Architecte indépendante depuis 2010, Architectures Parallèles ; projets liés au patrimoine classé dont : Le Château de Trois Fontaines, Café CIRIO, église Saint Henri, ancienne Clinique du Dr Van Neck, Tour à Plomb, Ferme du Hof Ten Berg, hôtel de Flandre, rue Marché aux Herbes 99 à Bruxelles, rue au Beurre 30-32 à Bruxelles, écuries du Château Rivieren, église Saints Martin et Adèle, moulin du Nekkersgat, etc. ; •Enseignement : assistante pour le cours de «Technologie de la Restauration », Faculté d'architecture, ULB ; conférencière (2006 – 2010) pour le cours de «Technologie de la préservation et de la consolidation des matériaux et des structures », Institut supérieur d’architecture V. Horta ; •Prix Victor Gaston Martiny (1999-2000) ;

FONTAINE Claire
•Conservateur-restaurateur indépendant de peintures murales et sgraffites ; •Peintre en décors ; •Membre de l’Association Professionnelle des Conservateurs-restaurateurs d’Oeuvres d’Art (APROA-BRK) et de la Commission Royale des Monuments et des Sites (Région Bruxelles-capitale) de 2011 à 2012 ; •Chantiers de restauration : hôtel Cluysenaar, hôtel de Maître, 15 rue du Luxembourg à Bruxelles, Musée Horta, hôtel Van Eetvelde, restaurant des Etangs Mellaerts, maison de maître du quartier Cogels Osylei à Anvers, château de Destelbergen, maison rue Buisset -à Vilvoorde, église de Turnhout, château-ferme de Baya, Passage du Nord, Maison Hanséatique , immeuble sis rue du Congrès 6-16 à Bruxelles, “Blauw Kasteel” à Moerbrugge, ancienne ferme à Roosbeek, maison Autrique, immeuble rue d’Accolay, 14 à Bruxelles, Pavillon chinois de Laeken, hôtel Max Hallet, etc. •Enseignement : Gastdocent Artesis Hogeschool Antwerpen – Master Conservatie-Restauratie muurschilderkunst, 2010- 2011 ;

HENNAUT Eric
•Licencié en Histoire de l'Art et Archéologie (1983), ULB, plus grande distinction ; •2011-2016, Bibliothèque René Pechère (jardins) : responsable des archives et de la documentation, études, expositions, publications, etc. ; •1985-2010, Archives d’Architecture Moderne : attaché scientifique, responsable de projets, études, publications, expositions, inventaires de nombreux fonds d’architectes. •Enseignement : Faculté d'architecture de l'ULB en Patrimoine et Restauration ; •Études historiques des immeubles réalisés par Antoine Pompe à Bruxelles, de la Maison communale de Forest, des bâtiments du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles, de la Prévoyance Sociale, du Théâtre Varia à Jumet, de l'ancienne Loge Maçonnique du Droit Humain, etc. ;

JODOGNE Cécile
•Géographe et Economiste ; •Directeur de la Maison Autrique (2004-2006) ; •Bourgmestre de Schaerbeek (2008-2011) ; •Echevine de l'Urbanisme de la Commune de Schaerbeek jusqu'en 2014 ; •Secrétaire d’État de la Région de Bruxelles-Capitale depuis 2014 ;

LASSERRE Christian
Administrateur Délégué C.L.I. sa 1993 – Aujourd’hui (23 ans) Région de Bruxelles, Belgique C.L.I. sa est une société de conseil en économie urbaine Directeur Académique du Certificat d’Executive Master en Immobilier Université Saint-Louis - Ichec 2009 – Aujourd’hui Région de Bruxelles, Belgique Université catholique de Louvain 2006 –2011 -Louvain la Neuve - Belgique Professeur invité à UCL-URBA (Faculté des Sciences Appliquées): Urbanisme opérationnel Professeur Honoraire Université Libre de Bruxelles 1997 – 2011 (14 ans) Région de Bruxelles, Belgique Faculté d’Architecture : Economie urbaine et de la construction. Institut Supérieur d’Urbanisme et de Rénovation Urbaine Economie des fonctions urbaines et Analyse du logement Master Patrimoine U.L.B. – U.LG – U.C.L. – Institut du Patrimoine Wallon Economie du patrimoine Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) • Fellow • 1991 Publications récentes (extrait) : Bureau du passé, habitants du présent Editions de la Région Bruxelles-Capitale – 2013 Les techniques d’évitement des droits d’enregistrement sur la vente d’immeubles en Région de Bruxelles-Capitale – Kluwer 2011 (en collaboration) Bruxelles, ses bureaux, ses employés, Editions de la Région de Bruxelles-Capitale,2009 (Ouvrage collectif). Fonctions antérieures : directeur des investissements immobiliers, Groupe A.G., Administrateur-délégué, Etudes et Investissements Immobiliers s.a., Europroperty Luxembourg s.a., Société Foncière Internationale s.a.

LIEFOOGHE Maarten
•Onderzoeksexpertise in de architectuur- en kunsttheorie, theorie van monumentenzorg en museum studies •2001-2006: studies Burgerlijk ingenieur-architect aan de Universiteit Gent en TU Berlin (afgestudeerd met grootste onderscheiding) •2006-2007: als junior onderzoeker verbonden aan het Labo S (labo stedenbouw) van de Universiteit Gent: beleidsvoorbereidend onderzoek over het wederopbouwerfgoed in de frontstreek •2007-2011: Predoctoraal onderzoeker van het Fonds Wetenschappelijk Onderzoek aan de Universiteit Gent •2011-2013: Assistent aan de Vakgroep Architectuur en Stedenbouw van de Universiteit Gent •2013: Doctoraat in de Ingenieurswetenschappen: Architectuur aan de Universiteit Gent in 2013 met het proefschrift ‘De monografische factor: architecturale en theoretische aspecten van kunstenaarsmusea’ •2013-2016: Halftijds vervangend docent architectuurgeschiedenis en monumentenzorg aan de Vrije Universiteit Brussel (Kunstwetenschappen en Archeologie) •2013-2016: Halftijds doctor-assistent aan de Vakgroep Architectuur en Stedenbouw van de Universiteit Gent •March-May 2016: visiting researcher at the Heritage Section of the Institute of Archaeology (UCL London) •1 oktober 2016 – heden: Docent architectuurgeschiedenis en monumentenzorg aan de Vrije Universiteit Brussel (Kunstwetenschappen en Archeologie) •1 oktober 2016 – heden: Halftijds post-doctoraal onderzoeker van het Fonds Wetenschappelijk Onderzoek aan de Universiteit Gent (Vakgroep Architectuur en Stedenbouw), onderzoeksproject ‘Curating architecture in the expanded field of historic preservation: learning from experiments with 1:1 models and in situ exhibits’ •March-April 2017: visiting research fellow aan het Architecture Theory, Criticism and History Research Centre van de University of Queensland •Publicaties in architectuur- en kunsttijdschriften zoals A+, Oase architecture journal, Journal of Architectural Education, De Witte Raaf en bijdragen aan academische boeken en boeken gericht op een br

METZGER Francis

NAYER André
•Juriste (Maître en droit ULB et Maître en droit social ULB) ; •Professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles, Université d’Europe (ULB), Bruxelles, Belgique ; •Vice-recteur de l’Université libre de Bruxelles, Université d’Europe (ULB, 2000 – 2006) ; •Directeur de la Maîtrise en droit social (Faculté de droit ULB, 2003-2005) et Directeur –adjoint (2005-2013) ; •Enseignant à l’ULB (Faculté de droit ; Faculté des Sciences sociales, économiques et politiques ; à la Solvay Brussels School of Economics and Management) ; à l’ERAP (Ecole Régionale d’Administration Publique / Bruxelles) ; •Expert auprès d’instances européennes et internationales (UE, Conseil de l’Europe, UNESCO, OIT, Organisation internationale de la Francophonie, …) ; invité en tant que conférencier, président ou modérateur de rencontres scientifiques, tant en Belgique qu’à l’étranger (Afrique, Canada, Europe, Inde, Slovénie, Russie, Vietnam, etc.) ; •Conseiller du Ministre belge de l’Emploi et du Travail (1977 – 1980) ;

OSTE Christian
Christian Ost holds a Ph.D. in Economics from Université catholique de Louvain, a Master’s degree in Economics from Georgetown University, and a Certificate in European Studies from the University of Geneva. He is Professor at (and former Dean of) ICHEC Brussels Management School. Guest lecturer at the Raymond Lemaire International Centre for Conservation KU Leuven, the Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville, and Université catholique de Louvain, he has been developing the field of economics applied to cultural heritage since the 1980s, and collaborated with many universities and cultural organizations around the world: ICCROM, UNESCO, the Getty Conservation Institute (in-residence scholar in 2008-09), Global Heritage Funds (member of the Advisory Board), ICOMOS (chair of the International Economics Scientific Committee 2000-05), The World Bank. His research topics and expertise are on Business Cycle Theory, Heritage economics, Urban conservation planning. He has his own consultant firm, KLECO snc.

PAREDES Cecilia
•Docteur en Philosophie et lettres, Université Libre de Bruxelles, Section Histoire de •l'art et archéologie ; •Diplôme d'architecte ; •Depuis 2006 : coordinateur de la cellule Documentation à la Direction des Monuments et des Sites de la région de Bruxelles Capitale. •Depuis 1998 : active dans le secteur académique et scientifique (articles, commissariat d'expositions, etc.) ; •Collaborateur scientifique à l’Université Libre de Bruxelles ; •Secrétaire-adjointe de l’Académie royale d’histoire de l’art et d’archéologie belge ;

PROVOST Michel
•Ingénieur Civil des Constructions ; •Ingénieur conseil et associé au bureau ORIGIN Architecture et Engineering spécialisé en conservation du patrimoine architectural ; •Enseignant à la Faculté d’Architecture de l'ULB ; à l’Ecole Polytechnique de l’ULB ; en Master complémentaire en conservation et restauration du patrimoine culturel immobilier (Paix-Dieu) : cours liés aux structures du patrimoine (fonctionnement et pathologies structurales) ; •Membre de la Commission Royale des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale ; •Administrateur d’Icomos Wallonie-Bruxelles ; •Président du Comité « Patrimoine et Histoire » de la FABI (Fédération des Associations Belges d’Ingénieurs) qui organise régulièrement des journées d’études et des visites en rapport avec l’histoire de l’ingénierie et de la construction en Belgique ;

ROBERT Yves
Yves Robert est historien de l’art et archéologue et chargé de cours à la faculté d’architecture « La Cambre Horta » de l’Université Libre de Bruxelles. Il est affilié au centre de Recherche « Habiter » de la Faculté. Yves Robert s’est spécialisé dans l’étude du patrimoine culturel. En ce qui concerne le patrimoine monumental, il s’intéresse à l’étude de l’architecture coloniale en Afrique, tandis qu’en matière de patrimoine mobilier, son domaine de compétences recouvre les enjeux propres aux musées sur ce même continent. Dans le cadre de sa charge, il coordonne l’option « architecture-patrimoine-développement » et est également enseignant au sein du module « Philosophie du patrimoine » dispensé au sein du Master complémentaire en conservation et restauration du patrimoine initié par l’Institut du Patrimoine Wallon. Depuis 2009, il est expert pour la Commission belge francophone et germanophone pour l'UNESCO. En Afrique, Yves Robert collabore avec l’Ecole du Patrimoine Africain, l’Institut supérieur d’Architecture et d’Urbanisme de Kinshasa, la Société des Architectes du Congo et l’Université d’Abomey-Calavi.

ROGGEMANS Marie-Laure
•Docteur en Sciences Sociales (Sociologie urbaine) de l’ULB ; •Carrière mixte entre le secteur public et privé ; •Chercheur et assistant assurant les travaux de Sociologie urbaine à l’Institut de Sociologie de l’ULB ; •Directeur du Service de rénovation urbaine du Ministère de la Région Wallonne ; •Directeur à la Fondation Roi Baudouin de 1985 à 1992 ; •Coordinateur du 1er Plan Régional de Développement ; •De 2005 à 2015, déléguée de la Région au développement du quartier européen ; •Depuis 2012, Présidente de la CRMS ;

SAUVAT Anne-Marie
•Graduée en architecture des Jardins et du Paysage ; •Auteur d'aménagements et de restaurations de jardins dont le jardin de la villa Buren ; •Enseignante en atelier de Projet Paysage de la Haute Ecole Charlemagne de Gembloux et la Faculté d'Architecture de l'ULB ;

SOSNOWSKA Philippe
•Docteur en Histoire, art et archéologie de l’ULB, 2013 ; •Chercheur post-doctoral au Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine, ULB •Archéologue du bâti attaché aux Musées royaux d’Art et d’Histoire et chargé de missions auprès de la Direction des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale (2004-2009) ; •Enseignement : cours-conférence à l’Université de Namur (2015), Master complémentaire en restauration et conservation du patrimoine immobilier ; cours à l’Université de Liège, 2014 ; cours à la Vrij Universiteit Brussel, 2014 ; cours-conférence à l’Université catholique de Louvain, 2014 ; séminaire du CReA-Patrimoine (ULB), 2011

VAN DER WEE Barbara
•Diplômée en architecture ; •Enseignante au Centre Raymond Lemaire ; •Spécialisée en restauration (Maison Horta, hôtel Van Eetvelde, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, hôtel Ravenstein,

VANDERNOOT Nicolas
•Ingénieur civil, ULB (1992) ; Licence Spéciale en Gestion à l’Ecole de Commerce Solvay, ULB (1994) ; •10 ans d’expériences chez Sibelgaz puis Electrabel ; •Auditeur énergétique agréé en Régions wallonne et bruxelloise (PAE) ; •Conseiller PEB (Performance énergétique des bâtiments) au Centre Urbain asbl ; •Certificateur énergétique en Régions wallonne et bruxelloise, pour le résidentiel, le tertiaire et les bâtiments publics ;

WAILLEZ Wivine
•Diplôme de Conservateur-Restaurateur de Ecole nationale du Patrimoine à Paris ; •DEA en histoire et archéologie médiévale à l'Université Lyon II ; •Depuis 1992, attacéhe à l'Institut royal du Patrimoine artistique (atelier Sculpture polychromée, service d'Etude des Décors de Monuments historiques, etc.) ; •Etudes des finitions de plusieurs bâtiments classés dont l'hôtel Frison, l'hôtel Max Hallet, l'hôtel Van Eetvelde, l'hôtel Sander Pieron, l'hôtel Dewez, l'école Josaphat – la Ruche, l'hôtel Otlet, l'hôtel De Brouckère, l'ancienne chemiserie Niguet, l'ancienne maison et étude du notaire Félix Hap, l'hôtel Saint Cyr, la maison personnelle de Gustave Strauven, l'hôtel Hannon, la Tour japonaise, l'ancienne gare de Watermael, l'AEgidium, l'Hôtel de ville de Saint-Gilles, etc.

WOUTERS Ine
•1990-1996: burgerlijk ingenieur-architect, Vrije Universiteit Brussel (grote onderscheiding) •1996-2002: Assistent vakgroep Architectuur, Vrije Universiteit Brussel •2002: Doctoraat in de ingenieurswetenschappen: “Renovatie van de fireproof mill in Brussel: bouwtechniek - draagvermogen – brandweerstand” o.l.v. Marijke Mollaert (VUB) en Paul Vandevelde (UGent) (grootste onderscheiding) •2002-2003: Docent aan de Architectuur Hoge School PHL (25%) en post-doctoraal onderzoeker VUB (80%) •2003-...: Professor verbonden aan de vakgroep Architectonische Ingenieurswetenschappen met onderwijs in bouwtechnologie, renovatietechnieken en onderzoeksmethoden, vakgroepvoorzitter sinds 2011 •Onderzoek over bouwmethoden in de 19de en 20ste eeuw. •Woordvoerend promotor van het Brussels Research Centre for Construction Histories (CHsB), dit is een samenwerking tussen ULB en VUB onderzoekers •Lid van Construction History Society (CHS), International Committee for the Conservation of the Industrial Heritage (TICCIH), International Council on Monuments and Sites (ICOMOS Vlaanderen-Brussel), Gesellschaft für Bautechnikgeschichte en de Vlaamse organisatie voor Industrieel Erfgoed (VVIA) en redactielid van het tijdschrift Erfgoed voor Industrie en Techniek •Publiceert in nationale en internationale tijdschriften met betrekking tot erfgoed en constructiegeschiedenis: Erfgoed Brussel, Monumenten en Landschappen, International journal of Architectural Heritage, Erfgoed van Industrie en Techniek, Construction History, etc.


Choisissez une session :