Formation : Formation en "Contrôle des lieux de privation de liberté : approche pluridisciplinaire"
brochure
 
Objectif résumé

L’université d’été « Contrôle des lieux de privation de liberté : approche pluridisciplinaire » est une formation continue de l’ULB (9 crédits) d’une semaine, destiné aux visiteurs et visiteuses de prison (institutionnels ou non), aux membres des organisations non gouvernementales actives dans le domaine et aux étudiants et étudiantes désireux de se perfectionner en la matière. Elle vise à fournir une formation théorique pluridisciplinaire en matière de détention et une formation pratique de contrôle et de visite des lieux de privation de liberté.

Elle est organisée en collaboration par l'équipe de droit pénal et le Centre de recherches. Pénalité, sécurité & déviances de l’ULB.

Contenu résumé
  • Normes et organes internationaux
  • Approches sociologiques/criminologiques de la prison
  • Personnes vulnérables
  • Réaliser des entretiens
  • Soins de santé et médecine pénitentiaire
  • Droits régionaux (européen, africain,interaméricain)
  • Droits nationaux (belge, français, suisse)
  • Contrôler les lieux de privation de liberté
  • Approches psychologiques de la prison
Points forts

Cette université d’été est la seule formation francophone dispensant des enseignements théoriques et pratiques, alliant le droit et les sciences sociales, afin de permettre un meilleur contrôle des lieux de privation de liberté.

L’université d’été rassemble des praticiens (médecins, psychologues, expert, militants) et des académiques (de tous les horizons : criminologues, juristes, psychologues) pour assurer une approche holistique de la matière.

Public Cible

Le public visé est tout à la fois un public de professionnels et de professionnelles, de militantes et de militants, d’étudiants et d'étudiantes. En effet, l’université d’été s’adresse :

  • aux personnes membres des mécanismes de contrôle des établissements pénitentiaires et principalement aux membres des commissions de surveillance (belges) qui sont des bénévoles et n’ont aucune formation spécifique relative à la pratique du contrôle de ces lieux ;
  • aux personnes actives dans les institutions étatiques et les organisations non gouvernementales actives en prison en Europe, mais aussi en Afrique ou dans les Antilles ;
  • aux étudiants et étudiantes en fin de cycle universitaire intéressés par le droit de la détention et se destinant à travailler en lien avec le domaine.
Session(s) disponible(s)

Désolé, aucune session n'est ouverte aux inscriptions pour l'instant.

Brochure

Intitulé Formation en "Contrôle des lieux de privation de liberté : approche pluridisciplinaire"
Institution(s) organisatrice(s)
  • ULB (Organisatrice)
Organisateur
Faculté de Droit et de Criminologie
Domaines
  • Droit - Criminologie
  • Droit - Droit pénal
Objectifs

L’objectif est double :

  • apporter des connaissances en matière de détention ;
  • offrir, aux visiteuses et visiteurs et contrôleurs, contrôleuses des lieux de privation de liberté, les outils pratiques, les connaissances et les méthodes leur permettant de contrôler les lieux en question.
Acquis à l'issue de la formation
  • Connaissances approfondies en droit pénitentiaire (international, régionaux, nationaux).
  • Connaissances criminologiques et sociologiques de la prison.
  • Pratique du contrôle des lieux de privation de liberté.
  • Pratique de l'entretien avec des personnes privées de liberté.
  • Pratique du plaidoyer pour le respect des garanties entourant la détention.
Contenu

L'université d'été sur le contrôle des lieux de privation de liberté est organisée dans une optique non seulement pluridisciplinaire (juridique, criminologique, sociologique, psychologique et médicale), mais aussi pratique (comment visiter/contrôler un lieu privatif de liberté ?).

La première édition se tiendra à l’été 2018 : du 27 au 31 août. Elle se concentrera sur les établissements pénitentiaires et la pratique de visite et contrôle de ces mêmes établissements.

L'université d'été est organisée de la manière suivante :

  • lectures et préparations à la semaine résidentielle : les participants et les participantes recevront quelques semaines avant la semaine résidentielle un syllabus regroupant d’une part, une partie des cours et, d’autre part, des lectures en vue de préparer les enseignements ;
  • semaine résidentielle : seront dispensés lors de cette semaine différents cours (avec tous les participants et participantes ou en groupes) relatifs à la détention ainsi que la pratique du contrôle des établissements pénitentiaires ;
  • un mémoire devra être rendu par les participants et les participantes un mois après la semaine résidentielle. Ce mémoire, dont le sujet sera choisi en collaboration avec un enseignant, permettra d’une part d’évaluer les participants et participantes et d’analyser les connaissances acquises lors du séminaire.
Type de formation
Catégorie Continuée
Durée
Durée Courte (1 à 5 jours)
Prérequis

Aucun prérequis universitaire n'est demandé. Une pratique ou un intérêt particulier pour les questions relatives à la privation de liberté sont des atouts.

Méthodologie

Les cours utilisent différentes pédagogies :

  • cours dispensés sous forme ex cathedra, à des groupes plus ou moins importants, fondés néanmoins sur des discussions qui feront suite aux lectures réalisées avant la semaine résidentielle ;
  • cours construits sur la pratique des visites de lieux de privation de liberté, permettant ainsi aux participants et participantes de mettre en œuvre les apprentissages reçus dans le cadre desdits cours mais aussi des autres cours ;
Langues
  • Français
Entité organisatrice

Centre de Formation continue en Sciences humaines et sociales
CFCSHS
Av. F. D. Roosevelt, 50 - CP 160/26
1050 Bruxelles
Belgique
Tel: +32 2 650 45 80
Courriel: formcont.SHS@ulb.ac.be

Responsable Académique
  • MARY Philippe
  • SCALIA Damien
Contact Administratif ROCHET Thomas
thomas.rochet@ulb.ac.be

Responsable Académique
MARY Philippe
professeur ordinaire à l’ULB, membre belge du CPT.

SCALIA Damien
professeur à l’ULB, président de la Commission Prisons, LDH.

Intervenant-e-s



Désolé, aucune session n'est ouverte aux inscriptions pour l'instant.